AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur MY FUCKING DESTINY !
Êtes-vous prêts à jouer avec le Destin ?
Les Apple Jack et les Rainbow Dash sont mal aimés !
Merci de les privilégier !

Partagez | 
 

 (teniala) i need to talk to you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



twilight ► knowledge is power
avatar

MESSAGES : 152
POINTS DESTIN : 281
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : angel dust (avatar) caius, me (signa)
AVATAR : david giuntoli.
SITUATION : était fiancé après quatre ans de vie commune avec une femme. célibataire depuis trois ans mais tourmenté par cet homme dont il a partagé les draps le temps d'une nuit charnelle.
NATIONALITÉ : américain.
ÂGE : trente-trois ans, le quart de siècle déjà passé.
JOB/ÉTUDES : agent fédéral du fbi en cyber criminologie ; directeur du bureau du fbi à atlanta.
WE'RE INFINITE.
I WANNA TAKE YOU SOMEWHERE SO YOU KNOW I CARE, BUT IT'S SO COLD AND I DON'T KNOW WHERE. I BROUGHT YOU DAFFODILS IN A PRETTY STRING BUT THEY WON'T FLOWER LIKE THEY DID LAST SPRING. AND I WANNA KISS YOU, MAKE YOU FEEL ALRIGHT ; I'M JUST SO TIRED TO SHARE MY NIGHTS, I WANNA CRY AND I WANNA LOVE, BUT ALL MY TEARS HAVE BEEN USED UP.

était connu sous le pseudo "bixty" comme hackeur avant de devenir agent fédéral du fbi. × a été fiancé à son ancienne copine après deux ans de relation ensemble, ils se sont quittés d'un commun accord. × dirige la cyber division du fbi à atlanta. × vient de coucher avec un homme lors d'une soirée très alcoolisée alors qu'il se croyait hétérosexuel.

Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t182-hippolyte-je-n-ai-qu-une-seule-vie

MessageSujet: (teniala) i need to talk to you.   Ven 19 Fév - 11:29

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

À croire que la vie est conçue dans un seul but, celui d’un destin commun. Celui d’un père et de sa fille, d’un frère et de sa sœur, d’une mère et de son enfant. Les liens du sang sont inflexibles car ils sont éternels. Mais ce sont nos choix qui renforcent nos liens. Ainsi ils peuvent véritablement éclairer la route sur laquelle nous voyageons. L’amour contre la haine. La fidélité contre la trahison. Le véritable destin d’une personne ne peut être révélé qu’à la fin de son voyage, et mon histoire est loin d’être terminée. Je dois tenter de me retrouver, écrire la suite pour savoir ce qui m'arrivera demain, dans une semaine, dans un mois, voire plus longtemps. Il n'est pas l'heure pour moi de faire des adieux aux gens. Il n'est ni l'heure pour moi de jouer à celui qui fera de sa vie quelque chose de mieux que les autres. Il est temps maintenant de vivre, de faire ce que j'ai toujours su faire de mieux, c'est à dire avancer, et tenter de construire mon avenir, de le façonner. On dit qu'il ne faut pas voir devant, certes, j'admets que cet adage est véridique car pour voir ce qu'il y a devant, il faut déjà pouvoir regarder ce qu'il y a maintenant. Et j'ai bien étudié tout ce qui peut s'être passé dernièrement dans ma vie. Il faut que j'en parle, parce que c'est entrain de me tuer de l'intérieur, ce silence que je garde, il ne passe pas inaperçu d'ailleurs. Rien qu'au travail, mes collègues commencent à se poser des questions quant à mon état psychologique. Ils ne savent pas comment interpréter mon malaise constant. A croire que c'est entrain de me ravager totalement. Le pire c'est que ça ne fait que quelques jours que j'ai eu cet événement qui m'a bouleversé et qui remet tout en question. Je ne sais plus où j'en suis, parce que c'est trop compliqué. Comprenez-moi. J'ai toujours pensé être hétérosexuel et il a suffit d'une soirée, d'une partie de jambe en l'air alors que j'étais ivre pour tout remettre en question. C'est décidé, j'ai demandé à mon petit frère si je pouvais passer chez lui pour lui parler, je ne dois pas garder le silence, je dois m'ouvrir et demander de l'aide à quelqu'un pour pouvoir m'en sortir. Et qui de mieux que la personne dont j'ai toujours été le plus proche au monde ? Je vais donc aller manger ce midi chez lui, j'ai posé ma journée au bureau pour pouvoir me reprendre un peu en main. Une douche et un café plus tard et je m'habille enfin, je ne fais pas du classe, je prends le premier jean et le premier t-shirt qui me tombent sous la main avant d'enfiler un pull et le tour est joué. Je mets néanmoins mon insigne du FBI à ma ceinture et attache mon arme de service au cas où. Je peux être appelé à n'importe quelle heure et quand il s'agit d'urgence je n'ai pas le choix de répondre présent étant donné que je suis le directeur du bureau d'Atlanta. J'attrape les clefs de ma voiture pour me rendre chez Derek rapidement et une fois arrivé, je reste dans le véhicule quelques minutes pour réfléchir et me calmer. Est-ce vraiment une bonne idée que de lui parler de tout cela ? Il le faut pourtant, je ne peux pas me laisser me détruire de la sorte en m'enfermant dans un mutisme profond. Je n'ai parlé à personne de cette soirée, et ça se ressent sur mon humeur, parce que j'en dors mal, parce que j'ai des cernes profondes et du coup je suis désagréable avec tout le monde. Ça ne peut pas durer, mon efficacité au travail s'en ressent de trop et je ne peux pas laisser mes tourments personnels interférer. Il en coûte de la sécurité de gens dans la Géorgie. Je finis par sortir de la voiture et ferme derrière moi avant de monter chez Derek pour toquer à la porte et entrer. Je finis par le voir et lui saute dessus pour le câliner. Oui, nous avons plus de trente ans tous les deux, mais cela n'empêche pas que l'on ait une relation vraiment fusionnelle. Nous avons toujours été très proche lui et moi. « Merci d'avoir pu dégager du temps pour moi... j'ai vraiment besoin de te parler. » Je me recule et lui souris tristement, d'ailleurs il doit avoir remarqué que je ne suis pas dans mon assiette à la vue des tranchées que j'ai sous les yeux.



encore un effort, quelques mois suffiront. je suis presque mort, quelques mois et c'est bon. supprimer les traces la moindre trace, ce qui reste de candeur, un morceau de glace à la place du cœur. et même si je m'améliore, oh j'en rêve encore, même cassé, ivre mort, oh j'en rêve encore, encore, encore.
Revenir en haut Aller en bas



rainbow ► i must be your friend
avatar

MESSAGES : 35
POINTS DESTIN : 55
ICI DEPUIS : 15/02/2016
AVATAR : Douglas Booth
SITUATION : Célibataire
NATIONALITÉ : Américaine
ÂGE : 31 ans
JOB/ÉTUDES : Agent immobilier
Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t328-derek-teniala-jechercheuntitrecool#4504

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   Ven 19 Fév - 13:59

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

Cela fait maintenant deux semaines que je suis arrivé à Atlanta. Je suis arrivé tranquillement en ayant déjà un travail et en ayant acheté une maison, simplement parce que je sais déjà que je vais rester un moment dans cette ville. Pourquoi ? Parce que mon frère vit ici et que je suis décidé à rester vivre près de lui. Si j’ai acheté une maison c’est aussi dans l’espoir de la voir un jour rempli d’amour par une femme et des enfants, même si je sais que je ne réaliserais pas ce rêve tout de suite. Il faut déjà que je rentre la femme de ma vie… et vue la réputation que j’ai. Enfin bon, j’ai changé de ville, je peux donc changer ma réputation puisqu’ici personne ne me connait ! Hier Hippolyte m’as appelé pour savoir s’il pouvait venir déjeuner à la maison, ça tombe bien demain je ne travaille pas, enfin bon en même temps quand je n’ai pas de visite, j’organise mon emploi du temps comme je veux. C’est plutôt cool d’être agent immobilier dans l’entreprise où je suis, je n’ai pas besoin d’être toujours présent au bureau, je peux travailler chez moi si je le souhaite. Je me suis donc réveillé un peu plus tôt que d’habitude pour avancer mes dossiers et passer chez le traiteur afin de prendre à manger pour le déjeuner, car oui je ne sais pas faire à manger, du moins, je n’aime pas cuisiner. Alors je trouve que c’est plus simple d’aller directement chez quelqu’un qui cuisine super bien pour m’en mettre pleins les papilles. Je reviens tranquillement à la maison puis une fois la table en place j’entends frapper, j’ouvre et voilà que mon frère me saute dans les bras. On a une relation tellement fusionnelle, une relation parfaite, on ne va pas se mentir ! « T’inquiète pas c’est normal frangin, c’est mon rôle après tout ! » Je le laisse alors pénétrer dans mon salon, ferme la porte derrière lui et prend son manteau pour le ranger dans la penderie. « Alors, dis-moi ce qui t’amène ici ? Je sais bien que ce n’est pas juste pour me voir vue la sale gueule que tu as ! » Ouais bon, je pourrais y parler mieux, mais il a l’habitude de m’entendre parler ainsi alors pourquoi changer les bonnes vieilles habitudes ?



Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas



twilight ► knowledge is power
avatar

MESSAGES : 152
POINTS DESTIN : 281
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : angel dust (avatar) caius, me (signa)
AVATAR : david giuntoli.
SITUATION : était fiancé après quatre ans de vie commune avec une femme. célibataire depuis trois ans mais tourmenté par cet homme dont il a partagé les draps le temps d'une nuit charnelle.
NATIONALITÉ : américain.
ÂGE : trente-trois ans, le quart de siècle déjà passé.
JOB/ÉTUDES : agent fédéral du fbi en cyber criminologie ; directeur du bureau du fbi à atlanta.
WE'RE INFINITE.
I WANNA TAKE YOU SOMEWHERE SO YOU KNOW I CARE, BUT IT'S SO COLD AND I DON'T KNOW WHERE. I BROUGHT YOU DAFFODILS IN A PRETTY STRING BUT THEY WON'T FLOWER LIKE THEY DID LAST SPRING. AND I WANNA KISS YOU, MAKE YOU FEEL ALRIGHT ; I'M JUST SO TIRED TO SHARE MY NIGHTS, I WANNA CRY AND I WANNA LOVE, BUT ALL MY TEARS HAVE BEEN USED UP.

était connu sous le pseudo "bixty" comme hackeur avant de devenir agent fédéral du fbi. × a été fiancé à son ancienne copine après deux ans de relation ensemble, ils se sont quittés d'un commun accord. × dirige la cyber division du fbi à atlanta. × vient de coucher avec un homme lors d'une soirée très alcoolisée alors qu'il se croyait hétérosexuel.

Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t182-hippolyte-je-n-ai-qu-une-seule-vie

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   Ven 19 Fév - 15:32

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

Les mots les plus sincères sont souvent ceux qui viennent de la bouche de vos ennemis ou bien de vos véritables amis, ceux qui sont là pour vous quoi qu’il arrive, pas ceux qui sont de simples connaissances. Les ennemis parce que ce qu’ils diront sur vous sera la vérité quoi qu’il arrive. Les vrais amis parce qu’ils ne vous mentent pas, vous diront l’axiome, les mots justes afin que vous puissiez changer pour atteindre le nec plus ultra. Je préfère compter sur mes ennemis personnellement, parce que eux au moins je saurais toujours ce qu’ils pensent de nous-même. Les amis certes sont importants, sans eux nous ne pourrions pas avancer. Enfin dans un sens si, parce qu’il vaut mieux être seul que mal accompagné. La sincérité, c’est ce que toute personne qui déteste le mensonge préfère. Mais que représente-t-elle ? Les mots justes ? Ceux qui disent la vérité aux gens même si cela leur fait mal ? Oui c’est cela. La franchise c’est la recherche de la perfection, l’apogée du summum, l’apothéose de l’excellence. Je ne supporte pas le mensonge, il m’indispose, me provoque des envies de meurtres et par malheur pour ceux qui me mentent, j’arrive à distinguer les racontars de la véracité. Pourtant j'ai besoin d'avoir des ennemis pour m'accompagner, au moins je comprends les phrases que j'ai énoncé il y a quelques instants. Et je m'apprête à dire la vérité à mon petit frère, ne serait-ce que parce qu'il la mérite et qu'entre nous, il n'y a jamais eu de cachotteries. Je ne vois pas pourquoi je commencerais à en faire, même si c'est pour un sujet aussi dramatique que celui-ci ; du moins dramatique pour moi. Je pense que c'est pour le mieux. « T’inquiète pas c’est normal frangin, c’est mon rôle après tout ! » Il est vrai que dans notre relation, on fait toujours passer l'autre avant le reste. Parfois je suis en pleine enquête avec l'équipe et quand il m'appelle, je ne peux pas faire autrement que de lui répondre au téléphone, c'est mon petit frère après tout, il a partagé les trois quart de ma vie, c'est une personne importante qui a une place énorme en mon cœur. Il me laisse entrer dans le salon avant de prendre ma veste. Il n'y a que deux semaines qu'il est à Atlanta, et je mesure pleinement le bonheur de l'avoir de nouveau à mes côtés. « Alors, dis-moi ce qui t’amène ici ? Je sais bien que ce n’est pas juste pour me voir vue la sale gueule que tu as ! » Je me mets à sourire tristement avant de m'installer dans le canapé. Je m'y laisse tomber lourdement avant de soupirer d'une façon sonore. Il faut que je trouve le courage pour lui en parler et surtout la bonne manière, parce que ça va être grosse bombe. Je sais que Derek c'est le genre de garçon à courtiser toutes les nanas qui passent, et il ne m'a toujours connu qu'avec des femmes, mais là ce que je me prépare à lui sortir... je ne sais pas comment il le prendra. « J'ai merdé... j'ai grave merdé petit frère. J'ai trop bu et je... il faut que je prenne une longue inspiration avant de pouvoir dire la vérité. J'ai couché avec un homme en étant bourré. » Voilà c'est dit, mais je ne sais pas si je dois lui dire la suite, à voir comment il va réagir. Je m'en veux énormément de cette soirée, je n'aurais jamais dû, mais je ne peux revenir en arrière et ça me bouffe littéralement depuis que c'est arrivé.



encore un effort, quelques mois suffiront. je suis presque mort, quelques mois et c'est bon. supprimer les traces la moindre trace, ce qui reste de candeur, un morceau de glace à la place du cœur. et même si je m'améliore, oh j'en rêve encore, même cassé, ivre mort, oh j'en rêve encore, encore, encore.
Revenir en haut Aller en bas



rainbow ► i must be your friend
avatar

MESSAGES : 35
POINTS DESTIN : 55
ICI DEPUIS : 15/02/2016
AVATAR : Douglas Booth
SITUATION : Célibataire
NATIONALITÉ : Américaine
ÂGE : 31 ans
JOB/ÉTUDES : Agent immobilier
Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t328-derek-teniala-jechercheuntitrecool#4504

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   Dim 21 Fév - 14:54

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

Je me souviens de vacances en montagne avec nos parents, on s’était rendu dans un skate parc pour faire du skate et de la trottinette, enfin à la base, on a alors vue des pruniers avec des tonnes de prunes tombés au sol tellement elles étaient mures. Et comme nous étions en t-shirt blanc, nous n’avons rien trouvé de mieux que nous faire une « petite » bataille de prune pour rédécorer nos t-shirts ! A que maman nous a passé un savon en rentrant… Le lendemain, nous nous sommes rendus de nouveau au skate parc, mais cette fois avec des pétards achetés dans une boutique de farce et attrape que l’on s’amusait à faire péter sous les roues des jeunes qui faisait du skate, bon, ça finissait en course poursuite parce qu’ils nous ont vite remarquer, du coup on a du se planquer un long moment avant de pouvoir sortir tranquillement.

Enfin, ce n’est qu’un souvenir parmi tant d’autres. On est tellement fusionnel que je suis sur de pas me rappeler de toute les conneries que l’on a fait ensemble ! Enfin bref. Il est ici chez moi. Je suis certain qu’il ne passe pas me rendre visite pour rien. Tout simplement parce qu’il ne vient jamais me voir sans raison. Je m’assois alors dans le canapé afin de suivre le mouvement. J’écoute alors son récit, je savais qu’il ne venait pas pour rien. « T’as pris ton pied au moins j’espère ? » Je me relève alors du canapé et m’en vais chercher deux bières fraiche du frigo puis en tend une à mon grand frère qui a l’air dépiter. « Et alors, tu compte faire quoi ? » Je n’avais pas vraiment réagis à ce qu’il venait de me dire. Bon dans le fond il faisait encore ce qu’il voulait. Ok c’est mon frère, mais il reste majeur et vacciné donc s’il veut devenir bi ou homo c’est son problème !



Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas



twilight ► knowledge is power
avatar

MESSAGES : 152
POINTS DESTIN : 281
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : angel dust (avatar) caius, me (signa)
AVATAR : david giuntoli.
SITUATION : était fiancé après quatre ans de vie commune avec une femme. célibataire depuis trois ans mais tourmenté par cet homme dont il a partagé les draps le temps d'une nuit charnelle.
NATIONALITÉ : américain.
ÂGE : trente-trois ans, le quart de siècle déjà passé.
JOB/ÉTUDES : agent fédéral du fbi en cyber criminologie ; directeur du bureau du fbi à atlanta.
WE'RE INFINITE.
I WANNA TAKE YOU SOMEWHERE SO YOU KNOW I CARE, BUT IT'S SO COLD AND I DON'T KNOW WHERE. I BROUGHT YOU DAFFODILS IN A PRETTY STRING BUT THEY WON'T FLOWER LIKE THEY DID LAST SPRING. AND I WANNA KISS YOU, MAKE YOU FEEL ALRIGHT ; I'M JUST SO TIRED TO SHARE MY NIGHTS, I WANNA CRY AND I WANNA LOVE, BUT ALL MY TEARS HAVE BEEN USED UP.

était connu sous le pseudo "bixty" comme hackeur avant de devenir agent fédéral du fbi. × a été fiancé à son ancienne copine après deux ans de relation ensemble, ils se sont quittés d'un commun accord. × dirige la cyber division du fbi à atlanta. × vient de coucher avec un homme lors d'une soirée très alcoolisée alors qu'il se croyait hétérosexuel.

Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t182-hippolyte-je-n-ai-qu-une-seule-vie

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   Dim 21 Fév - 15:52

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

Je ne sais pas trop comment Derek réagira à tout cela, parce qu'à vrai dire il m'a toujours connu avec uniquement des femmes. Quand je rentrais à la maison avec quelqu'un, il s'agissait d'une fille. D'ailleurs, j'ai même été fiancé à une demoiselle il y a trois ans. J'avais fais ma demande parce que nous étions fous amoureux, à tel point que nous nous étions déjà installés ensemble, mais à croire que la vie n'est jamais simple parce qu'au bout de plusieurs années, plus rien n'allait. Les disputes étaient trop fréquentes, nous ne nous entendions plus du tout, à tel point que je dormais dans le canapé tous les soirs. Il y a un moment où nous avions dit stop, c'était trop, alors la rupture commune a été décidé, nous avons préférés arrêter notre relation pour rester seuls chacun de son côté. C'était la meilleure des décisions, parce que c'était pour le mieux. Je n'ai pas pleuré, bien au contraire, j'en ai été très heureux, parce que cela voulait dire que j'allais enfin pouvoir goûter au bonheur. Alors le fait de lui dire que j'ai eu une relation sexuelle avec un homme risque de le surprendre quand même, parce que même si nous sommes très fusionnels, je ne suis pas certains qu'il le prenne bien. Le visage dans les mains suite au fait que j'ai avoué mon erreur, je suis vraiment perturbé parce que c'est trop compliqué à analyser comme situation. Et j'ai besoin d'en parler. « T’as pris ton pied au moins j’espère ? » Cette fois-ci je relève mon visage avec une incompréhension peinte. Je suis choqué, parce qu'il me demande simplement ça ? Si j'ai eu un orgasme ou si j'ai jouis ? Derek se lève et revient quelques secondes plus tard avec deux bières dont une qu'il me tend. « Et alors, tu comptes faire quoi ? » J'attrape la bouteille en verre tout en ne sachant que répondre pour le moment. Je ne sais pas, parce que c'est trop compliqué. Plus j'y pense, plus je me sens dans la merde, ça remet tout en question et je suis incapable de me sortir de cette situation. J'avale une gorgée de bière pour tenter de me remettre d'aplomb, mais le goût de l'alcool me rappelle trop cette soirée où j'ai été avec lui. « Oui, j'ai pris mon pied. J'ai jamais autant jouis de toute ma vie. » Je me mets à rire comme un idiot, parce que c'est la pure vérité. Edwin m'a montré ce que c'est une véritable relation sexuelle. Je finis par regarder le sol, incapable de pouvoir songer à regarder mon petit frère. Oui, parce que c'est un peu malsain de parler de ça à la moitié de ma vie. Mais quoi qu'il en soit, il faut bien que je lui répondre à l'autre question. « Je ne sais pas quoi faire avec ça... parce que j'ai vraiment aimé, mais dans un sens... je ne sais pas, ça me repousse car c'est un homme quoi... pourtant, j'arrête pas d'y penser et de me dire que c'était... enfin tu vois... » Non il ne voit pas, il ne peut pas comprendre car même moi je ne comprends pas ce qui se passe dans ma tête et dans mon cœur. Plus j'y pense et pire c'est à chaque fois. Je n'ai beau ne pas comprendre, il y a quelque chose d'autre de certains... il a tout chamboulé et ce n'est pas pour me déplaire.



encore un effort, quelques mois suffiront. je suis presque mort, quelques mois et c'est bon. supprimer les traces la moindre trace, ce qui reste de candeur, un morceau de glace à la place du cœur. et même si je m'améliore, oh j'en rêve encore, même cassé, ivre mort, oh j'en rêve encore, encore, encore.
Revenir en haut Aller en bas



rainbow ► i must be your friend
avatar

MESSAGES : 35
POINTS DESTIN : 55
ICI DEPUIS : 15/02/2016
AVATAR : Douglas Booth
SITUATION : Célibataire
NATIONALITÉ : Américaine
ÂGE : 31 ans
JOB/ÉTUDES : Agent immobilier
Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t328-derek-teniala-jechercheuntitrecool#4504

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   Lun 22 Fév - 9:21

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

Je me souviens d’un dimanche en famille. D’un dimanche où l’on s’est rendu chez un oncle et une tante. On a un cousin d’un peu près notre age avec lequel on jouait à cache-cache. On a rien trouver de mieux que de se cacher dans un coffre de voiture avec mon frère. Dans le coffre de la voiture de nos parents. Seulement notre cousin à abandonner les recherches croyant que l’on était parti jouer ailleurs sans lui et nous a laisser suffoquer dans cette voiture. On était en été. Il faisait pas loin de 35 degrés et j’ai failli perdre connaissance. Jusqu’à ce que notre mère s’interroge sur l’endroit où l’on se trouvait. On ne devait pas avoir plus de douze ans. On a alors entendu la porte d’entrée. On s’est mis à hurler de toute nos forces pour faire venir la famille jusqu’à nous. Ils nous ont retrouver dans le coffre. Dans un état second. On s’est fait engueuler comme jamais tellement nos parents ont eu peur de nous perdre.

Enfin bref, mon frère c’était rendu chez moi pour se confier. J’étais plutôt content de voir que malgré les années on était toujours aussi fusionnel. Bon, on ne fait plus de connerie, du moins plus ensemble. Par contre lorsqu’on en fait une, on vient toujours voir l’autre pour avoir un avis. Il m’avour alors qu’il a coucher avec un mec. Bizzarement ça ne me fais rien. « Si t’as kiffer pourquoi tu le rappel pas ? » ça parassait simple. Mais j’arrive pas à me mettre à sa place. J’arrive pas à m’imaginer à sa place. Dans un sens, je ne sais pas comment je réagirais à sa place. « Je le connais peut-être ? Tu sais, si tu as kiffer, te pose pas de question. Appel le, revois-le, et là tu vois si tu es prêt à aller plus loin avec lui ou pas. Tu es peut-être bi hein ! » Je lui fais un grand sourire avant de sortir le déjeuner du frigo et de le poser sur la petite table du salon.




Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas



twilight ► knowledge is power
avatar

MESSAGES : 152
POINTS DESTIN : 281
ICI DEPUIS : 08/02/2016
CRÉDITS : angel dust (avatar) caius, me (signa)
AVATAR : david giuntoli.
SITUATION : était fiancé après quatre ans de vie commune avec une femme. célibataire depuis trois ans mais tourmenté par cet homme dont il a partagé les draps le temps d'une nuit charnelle.
NATIONALITÉ : américain.
ÂGE : trente-trois ans, le quart de siècle déjà passé.
JOB/ÉTUDES : agent fédéral du fbi en cyber criminologie ; directeur du bureau du fbi à atlanta.
WE'RE INFINITE.
I WANNA TAKE YOU SOMEWHERE SO YOU KNOW I CARE, BUT IT'S SO COLD AND I DON'T KNOW WHERE. I BROUGHT YOU DAFFODILS IN A PRETTY STRING BUT THEY WON'T FLOWER LIKE THEY DID LAST SPRING. AND I WANNA KISS YOU, MAKE YOU FEEL ALRIGHT ; I'M JUST SO TIRED TO SHARE MY NIGHTS, I WANNA CRY AND I WANNA LOVE, BUT ALL MY TEARS HAVE BEEN USED UP.

était connu sous le pseudo "bixty" comme hackeur avant de devenir agent fédéral du fbi. × a été fiancé à son ancienne copine après deux ans de relation ensemble, ils se sont quittés d'un commun accord. × dirige la cyber division du fbi à atlanta. × vient de coucher avec un homme lors d'une soirée très alcoolisée alors qu'il se croyait hétérosexuel.

Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t182-hippolyte-je-n-ai-qu-une-seule-vie

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   Mar 23 Fév - 19:42

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

Derek et moi partageons beaucoup et peu en commun. Nous sommes bien différents pour de très nombreux aspects, si nombreux que je ne pourrais les citer tous tant il y en a. Ou plutôt si, je le pourrais, mais il me faudrait énormément de temps et je n'ai pas envie de le passer à penser à ce genre de choses-là. Mais ce qui fait notre complicité, ce sont surtout les années que l'on a passé ensemble, à faire des bêtises, à se confier, à parler, à rire, à pleurer. Il m'a vu sous tous les aspects et je l'ai vu sous tous les siens. Je ne sais si c'est une bonne chose, mais il me paraît logique de continuer sur cette lancée et de lui expliquer tout ce qui m'arrive. D'autant plus qu'il est là depuis peu de temps, il n'est arrivé à Atlanta qu'il y a quelques semaines, et j'ai besoin de retrouver cette relation que l'on avait ; même si c'est dans des circonstances que j'aurais souhaité éviter. Car oui, lui dire que j'ai couché avec un homme et que j'ai aimé ça mais que je n'arrive pas à savoir si je veux continuer à le voir ou non malgré mes sentiments naissants alors que je ne le connais pas n'est pas une bonne chose. Du moins je le pensais, mais Derek et sa simplicité légendaire commencent à me faire comprendre certaines choses. « Si t’as kiffé pourquoi tu le rappelles pas ? » Oui vu de ce point de vu là, je devrais le faire. Mais je ne sais pas si j'en aurais le courage, pas de suite en tous les cas. Il me perturbe trop pour que je songe à ne le revoir ne serait-ce qu'une fois. En prime je ne sais pas comment je vais réagir face à lui. Bien ? Mal ? Et dans quel état psychologique je me retrouverai ? Je n'en ai strictement aucune idée. « Je le connais peut-être ? je secoue la tête négativement et il finit par reprendre. Tu sais, si tu as kiffé, te pose pas de question. Appelle le, revois-le, et là tu vois si tu es prêt à aller plus loin avec lui ou pas. Tu es peut-être bi hein ! » Bah vas-y continue Derek, enfonce moi encore plus dans ma merde. Mais mon petit frère finit par s'éclipser dans la cuisine pour aller chercher le repas du midi. Des sushis, il sait très bien que c'est ce que je préfère et j'en avais bien besoin pour me remonter le moral. Bon sang, c'est un bon parti, je l'ai toujours pensé ! « Merci pour les sushis ! » Je lui souris à pleines dents, probablement la première fois que je le fais depuis cette soirée. Sortez le champagne, et prenez en photo, ça ne va pas durer. « Ce n'est pas le problème Derek... oui j'ai aimé ça, mais le truc c'est que je ne pense pas que les mecs ça soit mon truc... pourtant dès que je dors, je rêve de lui, et du coup ça m'en réveille avec une de ces... gaule allé-je dire. » Bon d'accord, j'arrête de parler, j'ai toujours eu quelques réticences à parler de sexe avec lui, ne me demandez pas pourquoi, c'est comme ça. Il y a des sujets tabous entre nous et le sexe en fait partout. Sûrement parce que c'est un mec à filles et que moi je suis un mec tout court quoi. « Et j'ai peur aussi... » Oui, j'ai peur, je le dis rarement, mais cette fois-ci il me semble important qu'il le sache, j'ai peur du regard des gens, j'ai peur de la réaction de papa et maman, j'ai peur qu'on me juge parce que je suis peut-être attiré par les hommes. Enfin non, attiré par cet homme et ça change beaucoup.
[/color]



encore un effort, quelques mois suffiront. je suis presque mort, quelques mois et c'est bon. supprimer les traces la moindre trace, ce qui reste de candeur, un morceau de glace à la place du cœur. et même si je m'améliore, oh j'en rêve encore, même cassé, ivre mort, oh j'en rêve encore, encore, encore.
Revenir en haut Aller en bas



rainbow ► i must be your friend
avatar

MESSAGES : 35
POINTS DESTIN : 55
ICI DEPUIS : 15/02/2016
AVATAR : Douglas Booth
SITUATION : Célibataire
NATIONALITÉ : Américaine
ÂGE : 31 ans
JOB/ÉTUDES : Agent immobilier
Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t328-derek-teniala-jechercheuntitrecool#4504

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   Jeu 25 Fév - 10:53

I NEED TO TALK TO YOU.
featuring derek teniala and hippolyte teniala.

Je sais que beaucoup rêve de notre complicité avec Hippolyte. Je ne connais pas beaucoup de frère et sœur aussi complice que nous. Je ne sais pas si c’est notre éducation qui a joué, mais en tout cas, on a toujours été là l’un pour l’autre. Je me souviens quand on était jeune, on passait tout notre temps libre ensemble. Notre bande d’amis était exactement la même et quand un de nous avait un problème c’était notre énorme bande qui se ramenait pour régler le conflit. Ensemble on a tout traversé et je sais qu’ensemble on en traversera encore beaucoup.

Quand je vois que mon frère vient me voir pour me parler d’un sujet qu’il n’a jamais voulu aborder avec moi, car oui pour lui le sexe est un sujet tabou ! Pourtant moi, je ne me suis jamais gêner pour venir lui raconter mes aventures, c’est là que je me rends compte qu’on a confiance l’un en l’autre et qu’on sera toujours présent pour notre fraternel.

« Ecoute Hippo, tu te poses beaucoup trop de question. Si ta pris ton pied réfléchi pas, rappelle-le et remet le couvert. Je ne sais pas pourquoi tu te poses autant de question, tu dis que t’es pas fait pour être avec un mec, mais qu’est-ce que tu en sais ? T’es voyant ? Laisse toi vivre bon sang ! On a qu’une seule vie alors arrête de te prendre la tête et fonce ! »

Je ne sais pas vraiment quoi y dire de plus, mais tout ce que je viens d’y dire vient du cœur. Il est temps qu’il se prenne en main. Je sais qu’il a l’habitude de réfléchir avant de passer à l’acte. Mais avant de coucher avec ce mec il n’a pas réfléchi alors maintenant qu’il a fait le plus gros je ne vois pas pourquoi il perd son temps à réfléchir !




Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead
never mind i'll find someone like you



Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (teniala) i need to talk to you.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(teniala) i need to talk to you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EN COURS :: To the middle of Atlanta :: Buckhead :: Quartiers résidentiels-