AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur MY FUCKING DESTINY !
Êtes-vous prêts à jouer avec le Destin ?
Les Apple Jack et les Rainbow Dash sont mal aimés !
Merci de les privilégier !

Partagez | 
 

 Le souffle de la reconstruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



rarity ► it's all about money money
avatar
Jake R. Carter
MESSAGES : 14
POINTS DESTIN : 13
ICI DEPUIS : 17/02/2016
CRÉDITS : Bazzart /
AVATAR : Ryan Gosling
SITUATION : Divorcé, célibataire
NATIONALITÉ : Canadienne, américaine
ÂGE : 32 ans
JOB/ÉTUDES : Actuellement musicien


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Le souffle de la reconstruction   Mer 17 Fév - 2:00


Jake Royal Carter
Ryan Gosling
NOM : Carter
PRÉNOM(S) : Jake Royal, deux patronymes qu'il affectionne
DATE DE NAISSANCE : 12 novembre 1983
LIEU DE NAISSANCE : A Sherbrooke, Canada.
ORIGINES : Canadiennes
ÂGE : 32 ans
ÉTUDES : Jake Carter suivit un cursus scolaire à Montréal en passant de la petite école à l'université.
JOB : Actuellement musicien, anciennement homme d'affaires.
CLASSE SOCIALE : Entre le riche et l'extra-riche
STATUT : Divorcé célibataire, anciennement papa
ORIENTATION SEXUELLE : Purement hétérosexuel
ICI DEPUIS : Depuis 6 ans et des poussières
CHANSON DU MOMENT : La danse des canards ? Plus sérieusement Oats in the Water - Ben Howard
ma petite personne
#1. Il n'est jamais tombé réellement amoureux
#2. C'est un alcoolique et drogué à ses heures perdues
#3. C'est également un musicien déchu qui n'a jamais pu percé dans ce monde élitiste. C'est pourquoi il suivit les conseils de ses parents et monta sa propre affaire de vente de voitures de luxe. Il décrocha le jackpot grâce aux ventes et devint encore plus riche qu'il ne l'était avant
#4. Sa fille est morte dans un accident de voiture
#5. Il s'est toujours senti coupable de sa mort et n'a pas pu avancer. Il décida donc d'emménager à Atlanta en 2010
#6. Il s'est marié très jeune. Depuis il lui est très difficile de draguer et perd tous ses moyens devant les demoiselles
#7. Il préfère écouter que parler.  
#8. En plus d'être musicien, c'est un compositeur. Depuis la mort de sa fille, il ne compose que des musiques nostalgiques, mélancoliques
#9. Il adore regarder un bon vieux match de football/basket en buvant une bière. Il entretient le stéréotype du trentenaire célibataire.
#10. A l'inverse, il déteste qu'on le questionne sur son passé.
GROUPE CHOISI : RARITY

POURQUOI J'ENTRE PARFAITEMENT DANS CE GROUPE : Tout simplement parce que les riches vont avec les riches. Ce n'est pas nouveau ça. On ne met pas les pauvres avec les chèvres non ?

LE DESTIN : Le destin. Une connerie inventée par les religieux et faibles de ce monde. Non Jake n'y croit plus depuis bien longtemps. Mais la question n'est pas là. Carter est celui qui ignore le destin et prend les choses en main. Sujet clos.

mon moi derrière l’écran
prénom : Un prénom qui se situe entre le A et le Z de l'alphabet
pseudo : E.
age : 21 ans
personnage : Inventé
pays : QUEBEC POWAAA  Yes
forum : Google vous le dira
free space : Il fait beau aujourd'hui, vous trouvez pas ? BIG UPPP à tous les membres et designers de ce forum. Il est juste génial d'après ce que j'ai vu

 
 
La mort est comme une phrase inachevée

La page à moitié couverte d’encre sous les yeux, le trentenaire fit une pause, se reculant sur le dossier d’un siège confortable. Il tourna la tête vers la fenêtre qui laissait passer une lumière franche et claire. Ses yeux se perdirent entre les particules de poussière qui planaient, paisibles, n’attendant qu’un souffle d’air pour se disperser et rompre la tranquillité d’une chambre silencieuse. Il lui arrivait, dans ces moments de calme, de songer à l’avant. Ce qui avait composé sa vie, depuis le début. Il songeait à l’écrire, mais qui en serait intéressé ? Qui d’autre que lui se perdrait entre des lignes tracées par un musicien mélancolique et secoué par le mal du pays ?
Dans un soupir las, il massa sa nuque lentement. Comment raconter ? Par où commencer ? La tâche était immense, ses pensées, désorganisées. Il remonta, alors. Puisa dans la voix de ses ascendants et dans les images qu’il avait chéries jusqu’à présent pour gribouiller quelques notes, d’abord sans conviction. Puis, peu à peu, son poignet devint plus souple, plus enclin à confesser ces idées encore mal articulées.

« L'année 1983 s'annonçait excellente pour les Carter.
Cette famille d'actionnaires voyait sa fortune se décupler aussi vite qu'un battement de cils. Plus les jours passaient, plus les zéros d'un chèque bien rempli augmentaient. Au moment où les jeunes Alexandre et Marta annoncèrent la naissance de leur deuxième enfant, les affaires battaient leur plein, aidées par les manipulations étouffées et les meurtres prémédités. Car oui, c'est une chose de faire partie des puissants de ce monde, c'en est une autre de garder le pouvoir. Le jeune couple, soutenu par une famille unie et attentive à maintenir un train de vie faste et sans fausse note, décida pourtant de prendre une autre voie et, au bout de quelques années, s’enfonça en plein coeur du monde financier du Canada. Près de Montréal, ils acquirent une vaste propriété. C'est donc là que nous avons grandi Anna et moi. Nous avons eu droit à une éducation de choix, sévèrement encadrée par une mère intransigeante et cultivée qui compensait les manquements d’un père souvent absent pour mener à bien ses affaires. Elle nous a inculqué à chacun, un amour de la musique que jamais je ne pourrais oublier. Je lui dois bien ça. Dès mon plus jeune âge, elle m'initia à la guitare et au piano quant à Anna, elle, préférait jouer du violon. Le brouhaha des villes m'inspirait curieusement : le bruit des voitures klaxonnant se transformait en douce mélodie sous mes notes. A l'époque je faisais ça pour le plaisir mais rapidement ce plaisir disparaissait sous le poids de la pression.

Ne croyez pas qu'il n'y avait que la musique chez les Carter. On a suivi chacun un cursus scolaire plus ou moins brillant, enfin c'était le cas d'Anna. J'étais plus le rêveur, la guitare à la main, qui s'imaginait un monde meilleur, un monde sans riches sans pauvres, juste des gens comme vous et moi. Mon autre passion remplaça vite la musique. En effet, j'adorais les voitures. Cela partait du petit bolide à la voiture de course en passant par les voitures de luxe, de collection. J'en fis donc mon métier : vendeur de voitures de luxe et mécanicien à ses heures perdues. Je faisais aussi quelques concerts dans les bars du coin mais rien de bien renflouant. Dans un de ces bars miteux de Montréal, une fille se distingua de la foule. Qui était-elle ? Je me souviens avoir été obnubilé par ses cheveux qui tombaient en cascade sur ses fines épaules, par ses courbes intéressantes, par ses longues jambes, par ses yeux reflétant la sincérité, et par un sourire imparfait. Je crois que je suis tombé amoureux de son sourire. J'étais attiré oui. Habituellement charismatique, je décidai de satisfaire mon attirance en allant directement lui parler. Apparemment je lui faisais de l'effet à elle aussi. La suite se prolongea au lit, inutile de décrire ces moments même si je suis sûr que vous apprécieriez. Je crois qu'elle est tombée amoureuse de moi au fil du temps. Pas moi. Elle m'attirait seulement. Non je ne suis pas gay. Je ne suis seulement, jamais tombé amoureux. Mais à l'époque je pensais que c'était ça l'amour : un couple parfait qui ne se parle jamais, une maison bien tenue à longueur de journée, une maîtresse pour moi et un amant pour elle. De notre union est née une petite fille : Lena Carter. C'est à ce moment-là que je découvrais ce qu'était réellement l'amour. Je la chérissais plus que tout au monde. Vous savez ce que c'est. C'était un amour inconditionnel qu'un père fournissait à ses enfants. J'étais un peu le papa poule, celui qui faisait tout pour elle. Et elle en profitait comme tout enfant qui avait un minimum de jugeote. Tant qu'elle était heureuse, ça me plaisait bien d'être son "esclave".

Puis le drame arriva. Le souffle court, des sueurs au visage, deux hommes habillés de leur uniforme de policier se présentaient à moi. Ils se préparaient à m'annoncer le pire. A voir leur dégaine, ce n'était pas leur première fois, mais ça les gênait tout de même de devoir annoncer à un père qu'il avait perdu sa petite fille et que sa femme était grièvement blessée lors d'un accident de voiture. Mon monde s'écroulait sous leurs yeux impuissants. J'haïssais Ice, J' haïssais la vie, Je m'haïssais moi même. Je ne pouvais plus vivre, je ne pouvais que survivre. La seule solution était l'alcool, la drogue et le sexe. Tout ça dans l'unique but de se détruire. On dit que le pire c'est de perdre un enfant. Les gens qui disent ça ont tort. Le pire c'est de perdre un enfant à cause de soi.

Aujourd'hui j'écris ces lignes, mais hier encore j'étais à l'hôpital psychiatrique, fou de rage, perdu, seul. Vous savez la mort est comme une phrase inachevée. Quand il y a un vide en plein milieu d'une phrase, on veut récupérer la fin. Je veux récupérer ma fille. Mais hélas, vos Dieux et toutes ces conneries sont des démons qui vous  arrachent votre raison de vivre sans aucune hésitation. Je comprends maintenant tous les gens qui veulent se suicider. Pour ma part, je suis coincé entre deux mondes, entre la mort et la vie. Je n'ai plus qu'une question : pourquoi personne n'est heureux éternellement ?

Je pars à Atlanta. Ice, ma femme, s'est rétablie. Je n'ai plus aucune raison de rester dans cette ville de malheurs. Autrefois, j'aimais le brouhaha de la ville. Maintenant j'étouffe, je ne peux plus respirer. Atlanta est une ville avec ses secrets et ses voisins étranges. Mais je m'y plais bien. Je peux à nouveau respirer en pensant à l'avenir. C'est le souffle de.. »

Il inspira d'un trait les particules puis se concentra à nouveau sur sa vie de maintenant, le regard vide. Cela faisait déjà 6 ans que le jeune homme avait posé valises. Il était devenu le seul musicien multi-millionaire qui jouait dans les bars miteux pour gagner des pour-boires. Autrefois social, maintenant renfermé, Jake continue sa vie de célibataire dans une maison sans vie, froide. Peu d'amis entretiennent encore des liens avec lui. Certains arrivent à lui adresser la parole, mais peu démonstratif, il écoute seulement. Seul la mélancolie et la nostalgie sont présentes dans ses compositions. Quelques un disent que la mort s'est emparée de son âme. Ont-ils raison ? A vous de le découvrir.
 
Revenir en haut Aller en bas



pnj
avatar
MESSAGES : 166
POINTS DESTIN : 139
ICI DEPUIS : 19/12/2012
AVATAR : une merveilleuse ville.
ÂGE : le Destin n'a pas d'âge
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le souffle de la reconstruction   Mer 17 Fév - 2:45


Bienvenue !  
t'es plus beau avec ta couleur, franchement
Quelle rapidité ! . Je te souhaite la bienvenue parmi nous, puisque je n'ai pas encore pu le faire . J'ai adoré lire ta fiche, vraiment, j'ai dévoré l'histoire . Qu'est-ce que c'est triste, le pauvre... Perdre sa petite et sa détresse, quelle tragédie  . Il me tarde de voir comment tu vas le faire évoluer . Bon courage et que le Destin soit clément ! (N'oublie pas d'arranger ton avatar, il apparait trop petit )

maintenant Tu es prêt à te prendre la tête avec le Destin ? Non parce que l'aventure commence ici ! Maintenant que tu es validé, nous t'invitons à aller recenser ta petite tête dans le BOTTIN ! N'oublies pas d'aller lire les ANNEXES pour comprendre notamment le fonctionnement des points Destins sur le forum ! Tu peux aller te faire des copains en postant ta fiche de LIENS ! Si t'es au chômage, hésites pas à aller voir les ANNONCES de Pôle Emploi et si t'as besoin de colocs, y'a aussi les COLOCATIONS ! Même que si tu veux un rp avec un inconnu, y'a aussi la ROULETTE RPS   Si tu as un soucis ou une question, n'oublies pas que le staff est là pour t'aider  

Alors, prêt à te frotter au Destin ?


Revenir en haut Aller en bas



rainbow ► i must be your friend
avatar

MESSAGES : 199
POINTS DESTIN : 170
ICI DEPUIS : 10/01/2016
CRÉDITS : cranberry + anaëlle.
AVATAR : adelaide kane.
SITUATION : célibataire.
NATIONALITÉ : norvégo-américaine.
ÂGE : 23 ans.
JE VIS À : east atlanta.
JOB/ÉTUDES : étudiante en dernière année de psycho criminelle, capitaine de l'équipe de basket à la GSU.

née en Norvège ☁ elle a 3 grands frères ☁ arrivée à Atlanta à 12 ans ☁ depuis le lycée elle est capitaine de l'équipe de basket et un des meilleurs éléments en athlétisme ☁ elle étudie la psychologie criminelle au cas où elle ne percerait pas dans le milieu du sport professionnel ☁ le sport est toute sa vie ☁ elle fait régulièrement de la boxe ☁ elle a un mental d'acier ☁ l'amour, c'est pas du tout son truc ☁ elle a une très forte personnalité et certains lui reprochent d'être un peu trop intransigeante et brute ☁ elle est froide en apparence, cynique et à un humour bien à elle. ☁ elle a toujours été assez populaire ☁ même si elle le cache, elle a un grand cœur et est plutôt sensible. elle se sert du sport pour évacuer au lieu de parler ou pleurer. ☁

MASON son frère, son inséparable → NIAMH sa meilleure amie, rencontrée par le biais de Saoirse → TY son meilleur ami. ils forment avec Mason un trio d'enfer → RAPHAËL l'héritier avec qui elle entretient une amitié 'épistolaire' → DEIRDRE l'autre sœur de Niamh, avec qui elle s'entend très bien grâce à leurs personnalités très différentes → HIPPOLYTE son mentor et ami → MATTHEW le patient ténébreux accusé d'homicide rencontré durant son stage → EODIAZ une connaissance de Salzbourg qu'elle a conseillé sans connaitre son statut d'héritière


let's have a conversation

MATTHEWROXANNA ☁ NIAMH ☁ ?

Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t123-reed-you-walk-the-easy-way-i-work-every-night#559

MessageSujet: Re: Le souffle de la reconstruction   Mer 17 Fév - 2:54

Je viens te souhaiter la bienvenue avec ma Reed quand même heart. Garde moi un lien au chaud



THE HARDEST OF HEARTS

I don't need the day, I don't need the night. I don't need the birds let them fly away and I don't want the clouds, they never seem to stay. One bright moment is all I ask. ©️ anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas



pinkie ► ready to party with me ?
avatar

MESSAGES : 143
POINTS DESTIN : 210
ICI DEPUIS : 10/01/2016
CRÉDITS : chartemimmons
AVATAR : Willa Holland
SITUATION : Célibataire
NATIONALITÉ : Américaine
ÂGE : 23 ans
JE VIS À : Downtown
JOB/ÉTUDES : chômeuse, mais qui loue ses services de fouineuse/hackeuse, à l'occasion, pour occuper ses journées. Bref, rien de très légal.
Ici, tu pourras faire une description de ton personnage, mettre des gifs ou autre. C'est une zone totalement libre à ton imagination !
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le souffle de la reconstruction   Mer 17 Fév - 10:41

Bienvenuuuuue sur le forum ! Si tu as des questions n'hésite pas Il a l'air intéressant ton personnage, j'ai hâte de le découvrir
Et @Jake R. Carter, je te conseille de rapidement recenser ton avatar, Ryan est pas mal courtisé, ça serait dommage de le laisser filer




      « Mademoiselle crit, mademoiselle danse, mademoiselle pleure, mademoiselle gueule, mademoiselle jouit, mademoiselle n'lâche jamais sa prise. » LE MONDE OU RIEN.


© Kaiji
Revenir en haut Aller en bas



rarity ► it's all about money money
avatar
Jake R. Carter
MESSAGES : 14
POINTS DESTIN : 13
ICI DEPUIS : 17/02/2016
CRÉDITS : Bazzart /
AVATAR : Ryan Gosling
SITUATION : Divorcé, célibataire
NATIONALITÉ : Canadienne, américaine
ÂGE : 32 ans
JOB/ÉTUDES : Actuellement musicien


Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le souffle de la reconstruction   Mer 17 Fév - 11:12

Merci à toutes. Hâte de rp avec vous

Spencer > C'est fait
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le souffle de la reconstruction   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le souffle de la reconstruction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reconstruction du navire de La Fayette .
» La reconstruction numérique de Varsovie de 1945
» Les Soirées de la reconstruction.
» LE SOUFFLE AU COEUR
» Reconstruction du CHU de Caen : Xavier Bertrand s’engage…!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EN COURS :: from the first moment :: Your Destiny :: You found it!-