AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue sur MY FUCKING DESTINY !
Êtes-vous prêts à jouer avec le Destin ?
Les Apple Jack et les Rainbow Dash sont mal aimés !
Merci de les privilégier !

Partagez | 
 

 greta&maxime + dance with your heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



fluttershy ► all you need is love
avatar

MESSAGES : 237
POINTS DESTIN : 340
ICI DEPUIS : 09/02/2016
CRÉDITS : stolen paradise
AVATAR : dasha sidorchuk
SITUATION : cœur prisonnier de sa magie. de ses tours. envoûtée par ses yeux de magicien. cœur amoureux. cœur terrifié par ses sentiments. cœur pris en mal de cet amour.
ÂGE : vingt années passées
JOB/ÉTUDES : artiste de cirque de formation. acrobate. acrobate équestre. danseuse. funambule. violoniste à ses heures. vous la trouverez dans les rues exerçant ses arts. son savoir. pour quelques billets. parfois serveuse. parfois ce qui se présente simplement à elle pour vivre. survivre.
souriante, joviale, discrète, peu bavarde, attachante, jalouse, curieuse, persévérante, perfectionniste, intelligente, ouverte d’esprit, expressive dans ses arts, fragile, forte. tant de qualités et de défauts, qui font d’elle une personne unique. tout en nuance. un arc en ciel au diverse facette. elle tire profit de chacune de ses qualités et de chacun de ses défauts. surprenante par son parlé et son savoir pour une fille de cirque qui n’a jamais connu les bancs de l’école. pleines de douceur et candeur mêlée à cette force de s’en sortir.
Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t218-maxime-elle-a-l-ivresse-de-la-vodka-la-folie-de-la-tequila

MessageSujet: greta&maxime + dance with your heart   Sam 13 Fév - 18:44

dance with your heart
la danse est le langage caché de l'âme
Greta ✧ Maxime
Aujourd’hui elle n’avait pas son violon. Elle n’avait pas sa musique. Ses notes. Pour plaire. Aujourd’hui elle allait utiliser son corps. Pas dans ce sens-là. Non. La danse. La petite fleur était une artiste aux multiples talents. Aux multiples facettes. Elle s’en sortait aussi bien sur un fil de quelques millimètres. Comme des acrobaties aériennes, dans un cerceau ou n’importe quel autre instrument. Elle était aussi douée avec les chevaux. Acrobate équestre aussi. Elle jouait sur plusieurs tableaux. S’y plaisait dans chacun de ses domaines. Douée de son corps. Et puis la danse. La danse. Pour chorégraphier ses numéros. Souple. Gracieuse. Elle se plaisait dans ses bases de contemporain/classique. Laissant son corps. Son âme. S’exprimer. Faisant preuve de force et de douceur en même temps dans chacune de ses chorégraphies. De sensibilité et de distance. Transmettant les émotions à l’état pur. Ne laissant parler que son corps. Son âme. Elle se rappelait que sa mère lui disait souvent sur ce ton sévère et dur « donne des émotions, des frissons, au public et soit sûr qu’ils seront à tes pieds, te suppliant de continuer, de danser pour eux, encore des heures entières. Et tu sais ce que je veux moi ? … Ça. Je veux ça. Qu’il t’en redemande encore et encore. Parce que tu les a emmené dans ton monde. Dans tes émotions. Alors recommence. Travail. ». Travailler sur son corps. Sur ses émotions. S’ouvrir aux autres. S’ouvrir à des étrangers. A des inconnus qui ne nous connaisse pas et qu’on ne reverra certainement jamais. Mais à qui il faut se montrer à cœur ouvert.

Alors aujourd’hui elle allait ouvrir son cœur. Elle allait s’ouvrir à ce peuple d’Atlanta. S’il le voulait. S’il souhaitait y prêter attention. Elle s’installa dans cette rue passante. Elle ne gênait pas. Mais on la remarquait. Elle fit démarrer la musique. Une musique de Sia qu’elle appréciait beaucoup. Et elle laissa son corps s’exprimer. Enchaînant les mouvements. Émotions. Sentiments. Partagés. Ressentie. Elle ne fit guère attention si des gens s’y arrêté. Prenait trois minutes de leur temps. Pour recevoir un bout de son âme. Un bout de son histoire. Quelques une de ses émotions.  Sensible à l’ouverture de son cœur. Petite poupée rousse se mouvant comme si sa vie en dépendait. Comme si tout allait s’arrêter à la seconde où elle cesserait de danser. Danser pour vivre. Vivre pour danser. Mettre son cœur sur la table. Mettre son âme à vif. Douce et gracieuse.  Forte et vulnérable. Quelques minutes. Un infini de possibilité. Un infini de chose. Et puis la musique cesse. Doucement. Et son corps. Se pose enfin. Essoufflé autant par l’effort que par l’intensité qu’elle y a mise. Elle pose enfin le regard autour d’elle. Ses tâches de rousseurs ressortant sous la lumière de ce jour. Quelques billets vinrent se poser dans la coupe posée près d’elle. Quelques compliments. Mais rien de plus. Rien de bien gratifiant. Elle ramasse ses billets. Et elle sent un regard sur elle. Se retourne. Découvre une dame. Un sourire naquit sur les lèvres de la petite fleur. Et d’une douceur dont seule elle avait la recette elle demanda « puis je vous aider madame ? ».
© Starseed



give me love

Car l'amour a ses prisons que la raison déshonore.
Revenir en haut Aller en bas



pinkie ► ready to party with me ?
avatar
MESSAGES : 37
POINTS DESTIN : 38
ICI DEPUIS : 07/02/2016
AVATAR : Taraji P. Henson
ÂGE : 41 Y.O.
Ici, tu pourras faire une description de ton personnage, mettre des gifs ou autre. C'est une zone totalement libre à ton imagination !
Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t118-greta-i-m-sorry-i-ever-opened-my-mouth-i-m-sorry-i-ever-said-anything-about-what-happened-to-me

MessageSujet: Re: greta&maxime + dance with your heart   Lun 15 Fév - 22:29

dance with your heart
la danse est le langage caché de l'âme
Greta ✧ Maxime
« Tu ne comprends pas Sandy, j’ai besoin de savoir rapidement si tes potentiels investisseurs sont partants ou non, je ne peux pas me permettre d’attendre de la sorte, pendue à leurs lèvres ! » Le temps presse, je dois réellement capitaliser sur ma soudaine « notoriété » acquise après ma participation à cette télé-réalité qui m’aura apporté beaucoup et pas uniquement en matière de business. Ce projet je le porte sur mes épaules depuis des années maintenant, le scénario, le livret… J’ai tout imaginé moi-même et perfectionné le tout à coup de multiples relectures au fil des années. A chaque fois que je me livre à cette activité je suis quasiment certaine de modifier certaines scènes, ajouter quelques détails, apporter plus de profondeur à certains personnages quitte à en délaisser légèrement certains autres. Je fonctionne à l’émotion, peut-être beaucoup trop puisque le ton de cette comédie musicale que je me sens prête à offrir au monde entier a déjà changé quatre ou cinq fois en dix ans. Aujourd’hui j’ai le sentiment d’avoir trouvé le juste milieu entre la douceur, l’humour, le drame et la satire sociale. Tous les éléments sont là, il ne me reste plus qu’à trouver les parfaits partenaires, proposer à quelques-uns de mes anciens metteurs en scène de jeter un coup d’œil au livret et aux dialogues pour avoir un avis professionnel et objectif. Tellement de travail qui restera dans l’ombre tant que je n’aurais pas la certitude de pouvoir intégralement financer le spectacle. Mes prévisions sont gourmandes, j’ai livré une maquette du projet plus couteuse qu’elle ne le sera pour m’offrir une marge de manœuvre, pour pouvoir approcher certaines pointures du domaine afin d’offrir à mon spectacle le casting qu’il mérite, solide, pointu et rempli de fraicheur. « D’accord, je te repasse un coup de fil tout à l’heure… S’ils n’ont pas donné suite ce soir je passe à autre chose, tu es prévenu ! » Quelque chose m’arrête, des notes de musique qui me font lever la tête et jeter un œil aux personnes qui m’entourent dans la rue, certains sont arrêtés, je repère une fille qui capture le moment sur son téléphone, d’autres qui passent à côté, indifférents.

Difficile de ne pas être attiré par la voix envoutante de Sia, compliqué de ne pas lever les yeux pour apercevoir cette fine silhouette, pleine de jeunesse et d’innocence se livrer à une armée de requins qui n’hésiteront pas à la dévorer à la première occasion, au premier faux pas. « Sandy… Je te rappelle ! » Le calme et l’intensité de son interprétation entrent en conflit avec le bruit et la rapidité à laquelle tout le monde évolue autour de nous. Il me faut quelques secondes pour faire abstraction du bruit qui nous entoure, ne plus entendre les voitures et les gens discuter. Pendant une bonne minute il ne reste alors plus qu’elle et moi, l’illusion d’un échange d’une rare intimité. Je la dévore des yeux, attirée par ses pas, ils sont imparfaits, des erreurs qui renforcent son interprétation, l’hésitation au service d’une chanson dont le texte laisse beaucoup de place à cette fragilité. Les passants applaudissent et m’arrachent à cette bulle si planante et appréciable. Je les laisse tous s’approcher, congratuler la jeune femme en la gratifiant de quelques pauvres dollars et s’en aller. Il ne reste bientôt plus que moi, elle m’interpelle et un grand sourire fend mon visage en deux. « Tu fais de la danse depuis longtemps ? »


© Starseed
Revenir en haut Aller en bas



fluttershy ► all you need is love
avatar

MESSAGES : 237
POINTS DESTIN : 340
ICI DEPUIS : 09/02/2016
CRÉDITS : stolen paradise
AVATAR : dasha sidorchuk
SITUATION : cœur prisonnier de sa magie. de ses tours. envoûtée par ses yeux de magicien. cœur amoureux. cœur terrifié par ses sentiments. cœur pris en mal de cet amour.
ÂGE : vingt années passées
JOB/ÉTUDES : artiste de cirque de formation. acrobate. acrobate équestre. danseuse. funambule. violoniste à ses heures. vous la trouverez dans les rues exerçant ses arts. son savoir. pour quelques billets. parfois serveuse. parfois ce qui se présente simplement à elle pour vivre. survivre.
souriante, joviale, discrète, peu bavarde, attachante, jalouse, curieuse, persévérante, perfectionniste, intelligente, ouverte d’esprit, expressive dans ses arts, fragile, forte. tant de qualités et de défauts, qui font d’elle une personne unique. tout en nuance. un arc en ciel au diverse facette. elle tire profit de chacune de ses qualités et de chacun de ses défauts. surprenante par son parlé et son savoir pour une fille de cirque qui n’a jamais connu les bancs de l’école. pleines de douceur et candeur mêlée à cette force de s’en sortir.
Voir le profil de l'utilisateur http://myfdestiny.bbfr.net/t218-maxime-elle-a-l-ivresse-de-la-vodka-la-folie-de-la-tequila

MessageSujet: Re: greta&maxime + dance with your heart   Mar 16 Fév - 15:32

dance with your heart
la danse est le langage caché de l'âme
Greta ✧ Maxime
Danser pour vivre. Danser pour survivre. Danser pour partager. Danser pour transmettre. Danser pour donner divers émotions. Danser pour s’amuser. Danser. Danser. Danser. La petite rousse aimait danser. Elle aimait cela depuis sa plus tendre enfance. Danser pour s’exprimer. Danser pour se sentir vivante. Danser pour s’oxygéner. Elle n’avait jamais reçu de vraies cours de danse. Comme la plupart des danseuses. C’est sa mère, elle-même danseuse de par sa mère et ainsi de suite qui lui avait enseigné les bases. Les bases pour pouvoir chorégraphier ses numéros. Pour rendre le numéro. Le tableau. Plus beau. Plus vivant. Plus captivant. Plus généreux. Plus fluide. Pour offrir plus qu’un enchaînement d’acrobatie qui vous donnent le frison rien qu’en les regardant. Gracieuse et envoûtante petite rouquine. Sa mère était sa « professeur ». Son « maître ». Elle n’avait jamais eu d’autre choix que de s’y mettre. Et d’obéir. Pourtant. Pourtant la danse elle aimait. C’était sa passion. Et sa mère en avait fait une corvée tout comme tout le reste. Travail. Travail. Travail. Et la petite rouquine avait malgré tout. Malgré sa fuite. Gardé cette rigueur du travail.

Et aujourd’hui elle en faisait son art dans la rue. Elle en faisait sa passion. Sa liberté. Sur une musique de Sia, ce jour-là. Elle se laissa porter par les paroles. Les paroles profondes de la voix caractéristique de la chanteuse. Elle laissa son corps parler. Son âme s’exprimer. Imparfaite parfois. Fragile. Fragilité qui lui était quotidienne. Mais qu’elle mettait au service de son art. De sa passion. Sa fragilité touchante et attachante. Son innocence. Sa naïveté. Tout en elle devenait un livre ouvert. Ouvert à ses inconnus. Qui pour certain ne prenait même pas gare à elle. Qui pour certain s’y arrêtait, mais n’en comprenait guère le sens même. D’autre qui se laissé envoûtant et séduire. Mais fort peu était ses derniers. Souvent. Mais elle n’en avait que faire la rouquine. Elle respirait juste grâce à cela. Certes cela ne payait pas toutes les factures et toutes les courses. Qu’importe. Tant que dans la journée elle pouvait avoir la satisfaction d’avoir touché quelques cœur. Quelques âmes. La musique cessa. Ses derniers pas s’envolant dans le bruit ambiant de cette ville si vivante. Essoufflé tant par l’effort que par l’émotion fournis. Puis après avoir reçu quelques billets et quelques compliments. Il ne resta plus qu’une Dame. Alors souriante. Pleins de douceur. Elle lui demanda si elle pouvait lui être d’une aide quelconque. Un sourire se dessina sur les lèvres la Dame. « Tu fais de la danse depuis longtemps ? »  . Aussi longtemps qu’elle s’en souvenait. Elle but une gorgée d’eau. Et lui répondit. « depuis aussi loin que je m’en souvienne … je n’ai jamais pris réellement de cour … c’est ma mère qui m’a appris les quelques bases… ». Elle lui offrit un grand sourire. « je m’appelle Maxime ! ».

© Starseed



give me love

Car l'amour a ses prisons que la raison déshonore.
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: greta&maxime + dance with your heart   

Revenir en haut Aller en bas
 

greta&maxime + dance with your heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» bàrbie ♦ total eclipse of the heart.
» Maxime Ginolin
» GRETA GARBO LA DIVINE
» Livres de Maxime Chattam / Maxime Williams
» Greta Taubert -Apokalypse jetzt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EN COURS :: To the middle of Atlanta :: Buckhead-